Born in 1975. Lives and works in Paris and New Caledonia.

Née en 1975. Vit et travaille à Paris et la Nouvelle Calédonie.

Valérie Newland est une artiste née sous le métissage d'une mère indonésienne et d'un père irlandais sur la grande terre de Nouvelle Calédonie. Autodidacte dès l'âge de 15 ans, elle entre en étude d'arts plastiques à Saint Denis- Paris 8 - puis d'histoire de l'art à la Sorbonne- Paris I-.
A l'école des beaux arts de la ville de Paris - Glacière XIIIe - elle aura pour maître en peinture Mr. Gonzalo Belmonte et finira son cursus avec les félicitations du jury, composé de Pat Andrea et de Jean Michel Alberola.

SOLO EXHIBITIONS

2013 - MAY - Galerie Florence Leoni, Paris
2010 - NOVEMBER- MAY 2011- Theater of Paris, France
2009 - JULY - " LANDALISME " In my room gallery, Paris
2008 - OCTOBER - NOVEMBER- " PROMISED LAND " 3.14 Hotel, Cannes, France
2007 - MAY- Mamatoro gallery, Cannes, France
2005 - FEBRUARY- Galerie Cimaise, New-Caledonia, France
Permanent exhibition area in "Province sud", New-Caledonia, France

COLLECTIVE EXHIBITIONS
2016 - APRIL Pop UP V A O GROUP SHOW, Galerie Martine Ehmer, Brussels
2016 - APRIL- V.A.O GROUP SHOW, BRASS, Brussels
2015 - SEPTEMBER- " FUKUSHIMA MON AMOUR " 18 BIS Gallery, Paris
2014 - OCTOBER- " V.A.O GROUP SHOW ", Brussels
2014 - MARCH- " FUKUSHIMA MON AMOUR " One Step Gallery, Paris
2013 - OCTOBER- Clyde Knowland Studio, Brussels
2013 - JANUARY- " SCALP" In my room gallery, Paris
2011 - OCTOBER- " HAUNTED " Bruxelles, Belgium
2011 - APRIL - MAY- " ENTRES LES LIGNES " Musée en herbe, Paris
2010 - FEBRUARY- " SWEET " In my room gallery, Paris
2010 - MARCH - "In the mood for myself " Chic dessin, Cherry gallery, Paris
2009 - OCTOBER - NOVEMBER- " FILS CROISES " Galerie L.J, Paris
2009 - OCTOBER - NOVEMBER- " STROKE 01 " Munich, Germany
2009 - NOVEMBER - " VAO AND FRIENDS " Espace Beaurepaire, Paris
2008 - SEPTEMBER - NOVEMBER- " PROLOGUE " Le square architecture, Cannes, France
2007 - MAY- Mamatoro gallery, Cannes, France
2006 - AUGUST- "MY STREET MY CITY " Galerie Chiellerie, Amsterdam
2006 - FEBRUARY- " BOAZ " Bruxelles, Belgium
2006 - JANUARY- " KASSIOPE " association, Nouméa, New-Caledonia, France
2005 - MAY - "KISS ME " Ave Maria bar, Paris
2004 - MAY- " UNE NUIT " association, poster, Paris

Autodidacte depuis l'âge de 15 ans, la ligne/le dessin, la couleur/la peinture ont été mes outils.

J'entreprends une licence d'Arts plastiques, puis un DEUG d'Histoire de l'art, pour ensuite débuter les ateliers de la ville de Paris Glacière XIIIe, avec pour professeur Jean Zuber en dessin, puis Gonzalo Belmonte, comme maître en peinture.

Sortie de cinq années d'ateliers, j'ai collaboré avec de nombreux artistes, parmi eux : Babou, Tanc, Sunset ou encore Benjamin Laading figures de l'école du street art. En gardant ma singularité - mes influences dites classiques - j'ai pu découvrir différents médiums et la ville sous un autre angle.

La curiosité des genres et la volonté de comprendre l'énergie d'autres disciplines, m'ont permis de faire évoluer mon travail plastique.

L'élaboration et les étapes préparatoires à la peinture - choisir la toile, la tendre, l'enduire - me sont sensibles.

Aujourd'hui, résolue à une approche minimaliste, j'appréhende la toile par le fond et la forme. Un intérêt pouvant s'apparenter au mouvement support/surface. De ces moments d'appropriation de l'espace, la toile, cette structure courante, a fini par m'intéresser plus que les pinceaux.

Pourquoi utiliser le fil?
Le fil est universel, l'essence même de la toile. Il est le corps de la peinture. C'est aussi la figure de la répétition représentée par la trame.

La machine et l'industrie attribuent au fil une fonction d'utilité. Au travers de mes - répétitions -, je lui enlève sa fonction d'utilité manufacturée. C'est un moyen.

De mon corps à corps rythmé par la répétition du geste et acceptant ce labeur. Le fil disparaît en utilisant sa fonction. Ainsi, l'idée suggérée de l'infini par l'accumulation, soumet le spectateur à l'emprise de la surface, comme champ de ligne et comme forme. Libéré des contraintes de la représentation figurative.

L'addition de ces éléments identiques, vont dans le sens de la recherche d'une nouvelle dialectique de la forme et de ces qualités chromatiques.

http://valerienewland.fr/files/gimgs/8_thumbimg42521024.jpg